Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Ergadis

Maintenant que vous êtes sorti de votre cachette, nous dit Lilou ( clic)   vous n’allez pas hésiter à nous raconter une belle histoire qui va mettre en scène :

trois personnages :

  • Jules,
  • Jeanne et son éternelle cane
  • Un personnage de petite taille qui semble assez agité

Un lieu : une mare près de l’église

Un objet : une pendule

Cette histoire  pour les croqueurs de mots est la  suite de le crépuscule et de voilà .

WP_002408

Ergadis , ne se souciait pas de sa petite taille , surtout quand il racontait des histoires du temps passé  à Jeanne et à Jules un couple de villageois qu’il appréciait particulièrement . Aujourd’hui il continuait celle de l’orfèvre et de sa femme,  quand tout à coup il s’arrêta de parler, puis se lança en courant au bord de la mare près de l’église .  Tournant et bondissant tel un zébulon  de part et d’autre de l’étendue d’eau , il semblait chercher à apercevoir quelque chose ou quelqu’un

Jeanne  stupéfaite l’interpela : 

“ Ne me dis pas qu’il s’agit de l’étang dont tu nous parles “

P9090664

Suivie de  Roberte, la cane colvert, qui ne la quitte jamais elle se dirigea avec Jules au bord de l’eau .

“Quel étrange personnage cet Ergadis , son histoire est passionnante je ne voudrais  pas en perdre une miette “ dit elle en s’adressant à Jules

“ Tu as raison Jeanne , essayons de le relancer parceque là il me semble complètement perturbé , regarde comme il fixe la pendule de l’église , on dirait qu’il est sur pause maintenant “

Arrivés tous les deux au côté d’Ergadis, ils assistèrent médusés à ce changement de comportement . On aurait dit que d’un seul coup son sang s’était glacé dans ses veines et qu’il s’était changé en statue . Jeanne lui toucha doucement  l’épaule et hop il repartit de plus belle dans sa course effrénée. Jules alors se lança à sa poursuite , l’ayant  rattrapé il lui demanda ce qu’il avait à s’agiter de la sorte . Ergadis ne lui répondit pas mais revint auprès de Jeanne et Roberte  pour continuer son récit .

“Au bout d’une semaine , l’époux revient de son expédition , le cœur bondissant  tout à la joie de retrouver le doux sourire de sa belle épouse.  Il anticipe déjà la réaction de celle – ci quand elle verra  les sacoches de la selle remplies de pierres d’une taille et d’un éclat extraordinaires .Mais quand il débouche sur la clairière , il n’en croit pas ses yeux , sa maison s’est volatilisée , un étang aux eaux calmes la remplace .Se penchant sur la surface reflétant la clarté et la quiétude du ciel , il voit au fond de l’eau briller une pierre qu’il connait “

“ Ergadis c’est cette pierre que tu cherches et qui te perturbe ? “ le coupa Jeanne

“ La forêt s’étendait jusqu’ici autrefois ? “ rajouta Jules qui se refusait à admettre qu’ils habitaient au même endroit que le couple de l’histoire .

Dédaignant répondre Ergadis  levant les yeux au ciel enchaina

“ Frappé de stupeur , il reconnait la perle de lune qu’il a monté en pendentif sur le collier de son épouse . Le cœur brisé il doit se résoudre à envisager l’inacceptable sa douce épouse a disparu . Suffocant de douleur , il s’agenouille sur la berge et une à une les larmes couvrent son visage . Quand la première atteint le miroir tranquille de la surface de l’eau il assiste médusé au plus étrange phénomène . Au lieu de se dissoudre dans l’élément liquide celle – ci se transforme en une bulle aux reflets d’argent qui se met à monter, monter dans l’azur . Captivé par cette ascension , il la voit rejoindre une autre bulle qu’il n’a pas remarquée jusque là et  en quelques instants les deux fusionnent . Un clapotis lui fait détourner les yeux , là , juste à côté de lui ,  à  un mètre à peine , son épouse sort ruisselante de l’étang . Fou de joie il l’étreint , prend son cheval par la bride et la hisse sur la selle tout contre lui . Au grand galop il quitte ce lieu sans chercher à comprendre  ce qui  s’est réellement passé ”

Ergadis leva alors la tête et se fendit d’un large sourire . Il savait bien qu’il allait assister au même phénomène, c’était bien la bonne heure .

Bouche bée Jeanne et Jules  virent alors flotter au dessus de la mare de drôles de perles de lune rappelant à chacun et à chacune que l’amour pouvait triompher de l’adversité .

WP_002419

 

 

 

Publicités

21 Réponses

  1. Tout comme Ergadis tu sais nous en conter Jazzy…. et puis on voit bien que tu aimes ça… photos jointes, merci pour cette histoire, bises, jill

    J'aime

    21 novembre 2016 à 1 h 19 min

  2. ocgall

    Bonjour d’Angers …
    J’ai pas tout compris … il me semble avoir reçu un coup de can(n)e sur la tête et mon “disque dur” défaille !
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є

    J'aime

    21 novembre 2016 à 5 h 18 min

  3. Bravo Gisèle. J’ai beaucoup aimé ton conte et particulièrement son côté poétique sa morale à laquelle j’adhère. Avec l’amour tout devient possible. Belle semaine. Bises

    J'aime

    21 novembre 2016 à 6 h 38 min

  4. sevylivres

    Très jolie fin, je me demandais où on allait arriver.

    J'aime

    21 novembre 2016 à 7 h 34 min

  5. Très bel article et des photos magnifiques
    http://www.lenordcotentin.com
    bises amicales
    lyly

    J'aime

    21 novembre 2016 à 8 h 41 min

  6. HEllo Gisèle, Superbes images… j’aimerais bien réussir à faire des photos comme ça… 😉
    Je te souhaite une bonne semaine, loin des marais quan dmême… 😉

    J'aime

    21 novembre 2016 à 9 h 21 min

  7. Un très beau conte et de belles photos…bonne journée

    J'aime

    21 novembre 2016 à 10 h 40 min

  8. Je le savais que ça finirait bien, bravo c’est très bien écrit.
    Bonne semaine.

    J'aime

    21 novembre 2016 à 11 h 37 min

  9. lespigaou30

    Magnifique chute de ton histoire,
    j’ai du garder dans un coin mon âme d’enfant, j’adore tes contes.
    Ton écriture est magnifique, elle me transporte dans ce temps aux cotés de de tes personnages et de ton imagination.
    Merci c’est vraiment un instant de bonheur au mimieu de cette vie tourmentée par l’actualité.
    Je te souhaite une excellente journée
    Je t’embrasse
    Maryse

    J'aime

    21 novembre 2016 à 14 h 21 min

  10. Encore un beau voyage à travers les photos sur un film de mots
    Merci et belle après midi
    Bisous

    J'aime

    21 novembre 2016 à 14 h 23 min

  11. covixlyon

    Bonjour,
    Ainsi ce fini ce merveilleux conte.
    Belle plume.
    Bonne journée
    Bises

    J'aime

    21 novembre 2016 à 14 h 58 min

  12. trezjosette2

    quelle conteuse tu fais… je suis sous le charme !

    J'aime

    21 novembre 2016 à 15 h 08 min

  13. Bonsoir Gisèle, j’adore la fin de ton histoire, encore une fois de plus un défi rondement mené Bisous MTH

    Aimé par 1 personne

    21 novembre 2016 à 18 h 21 min

  14. C’est magnifiquement relevé, ce défi, Gisèle ! Bravo et bonne soirée ! Bisous♥

    J'aime

    21 novembre 2016 à 19 h 22 min

  15. Un joli conte à raconter aux enfants 🙂 Bonne semaine et bises

    J'aime

    21 novembre 2016 à 19 h 57 min

  16. Je viens rendre hommage à ton imagination.
    Souvent, tu la mets au service de l’Amour, encore une fois ici, triomphant.
    Dans la vie, cet amour rendrait les choses plus douces et plus intéressantes.
    Mais il faut savoir le dire et pas toujours le garder pour soi.
    Là, une larme a suffi pour monter la sincérité de leur amour.
    Amour, qui va aller en croissant, comme la bulle qui monte.
    Je te remercie ici, pour ta participation aux mots et aux compléments d’information sur
    Ernestine et Jean Paul.
    Bises de bonns soirée. Yann

    J'aime

    21 novembre 2016 à 20 h 53 min

  17. un vrai conte ; la fin est bien jolie – bises.

    J'aime

    22 novembre 2016 à 16 h 08 min

  18. C’est beau comme tout ! la fin me plait bcp… quand l’amour gagne tout va ! Merci chère conteuse et bisous

    J'aime

    22 novembre 2016 à 22 h 23 min

  19. Bravo! Trois thèmes donnés et tu nous relies l’ensemble dans une jolie bulle pour nous en faire un conte très joliment narré. Beaucoup de plaisir à te lire. Chloé

    J'aime

    22 novembre 2016 à 23 h 24 min

  20. Un joli conte, triste et résilient, comme la vie bises et belle soirée

    J'aime

    23 novembre 2016 à 17 h 46 min

  21. Yvonne Anne

    Un conte merveilleux et de superbes photos, Jazzy!
    Bises et belle soirée.

    J'aime

    24 novembre 2016 à 18 h 57 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s