Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Jeudi poésie

 

 

Pour ce jeudi poésie des croqueurs de mots ( clic sur le logo ) je réédite un billet écrit à la fin de l’année  2013.

IMGP9828

Alors que s’éloigne sur la pointe des pieds

Les derniers feux sur le fil du crépuscule ,

Prenons  la flamme avant qu’elle ne recule

Et l’ouate de la nuit  chauffera le hallier .

*

Il n’est pas temps encor’ de songer à l’après

Décembre  s’avance tout en transparence

Inondant  le ciel   de l’horizon diapré,

Bientôt le dernier jour ne sera que transe .

*

Gardons une dernière fois   la musique des jours

Heureux , souvenir du sourire , sans  drames ,

Ses notes légères chantent comm’ troubadours.

*

Ne laissons pas les ombres gagner la place,

Chaque  matin le soleil renait alentour ,

En séchant  la pluie  du cœur même tenace.

 

Publicités

23 Réponses

  1. J’aime ! La vie pour un éternel recommencement des saisons pourtant chaque fois comme une première fois…😉

    J'aime

    24 novembre 2016 à 0 h 18 min

  2. Ah il est de ces cieux, au coucher comme au réveil au fil de l’an… eux qui réveillent et endorment nos jours… merci Jazzy; bon jeudi, bises

    J'aime

    24 novembre 2016 à 0 h 20 min

  3. C’est beau. Beau jeudi. Bises
    Commentaire copier coller pendant quelques semaines. Mon traitement m’a fragilisé, le bout des doigts et les ongles et c’est très difficile de taper sur un clavier. Ce traitement agressif est terminé mais certains effets secondaires subsistent quelques semaines après.

    J'aime

    24 novembre 2016 à 7 h 24 min

  4. sevylivres

    Après la nuit le jour, et ça recommence chaque jour.

    J'aime

    24 novembre 2016 à 7 h 37 min

  5. Un beau poème nostalgique mais pas triste pour autant et une photo que j’aime beaucoup car la vie est un éternel recommencement et à la nuit succède le jour…Une belle journée

    J'aime

    24 novembre 2016 à 8 h 27 min

  6. ocgall

    Bonjour d’Angers …
    Voilà qu’en mots châtiés cela est bien dit …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є

    J'aime

    24 novembre 2016 à 8 h 32 min

  7. Bonjour Gisèle, j’aime beaucoup ce poème, tu as toujours « les bons mots » . Bisous et bonne journée MTH

    Aimé par 1 personne

    24 novembre 2016 à 9 h 39 min

  8. Heureusement que le jour revient tous les matins, je me vois mal dans une nuit perpétuelle.
    Je ne pourrais pas vivre dans les pays nordiques qui ont des jours très courts.
    Bon jeudi.

    J'aime

    24 novembre 2016 à 10 h 46 min

  9. très joli texte..et superbe photo…tous les jours est un émerveillement ..bonne journée

    J'aime

    24 novembre 2016 à 11 h 03 min

  10. des beaux mots
    bises amicales
    http://www.lenordcotentin.com

    J'aime

    24 novembre 2016 à 11 h 03 min

  11. mireille du sablon

    …une année va se terminer dans quelques semaines, une autre est en préparation…ne retenons que les sourires, pas les larmes!
    Bisous du jour de Mireille du Sablon

    J'aime

    24 novembre 2016 à 15 h 04 min

  12. Coucou;
    tes rimes embrassées me font le plus grand effet.
    Le « halier » de tes propos, n’est pas inextricable, et avec la rougeur
    de ta photo, le buisson devient ardent!
    Un sonnet, je présume?
    « Essayons de gader la musique des jours heureux », comme c’est bien dit, j’ai envie de garder cette idée au chaud, afin
    d’affronter mieux la rigueur des choses qui me chagrinent.
    Bises amicales. Yann
    Et merci pour ta fidèle et généreuse participation aux mots.

    J'aime

    24 novembre 2016 à 15 h 10 min

  13. aimer la vie en espérant que la route soit longue et sereine-
    mais ça c’est une autre histoire-
    bisous-

    J'aime

    24 novembre 2016 à 15 h 20 min

  14. Je l’ai déjà lu évidemment mais quel plaisir de le lire de nouveau, c’est un poème que je les aime, simple, compréhensif, agréable à lire … une véritable et belle poésie.
    Pour faire avaler son comprimé à ma Pépita, je me mettais derrière elle, lui relevais le menton délicatement tout en la rassurant, lui ouvrait sa petite gueule pour déposer le comprimé le plus loin possible sur sa langue, je refermais la gueule et la maintenant fermée, toujours la tête relevée, je glissais les doigts de haut en bas sur le devant de son cou pour la faire déglutir. Pas facile à expliquer, j’ai retrouvé la vidéo :

    Douces caresses à Babouche
    Gros bisous à toi 🙂

    J'aime

    24 novembre 2016 à 15 h 53 min

  15. Surprise, la vidéo s’est mise automatiquement ! tu peux la retirer évidemment … après ces conseils, qui fonctionnent.
    Bisous

    J'aime

    24 novembre 2016 à 15 h 54 min

  16. covixlyon

    Le jour, la nuit, antagonisme et pourtant un recommencement vital pour la vie.
    Bises

    J'aime

    24 novembre 2016 à 17 h 32 min

  17. Les cieux et le crépuscule ont toujours inspiré les personnes sensibles qui savent jongler avec les mots et la plume. Ce poème est d’une beauté rare, une ode pleine d’optimisme qui respire la vie.

    J'aime

    24 novembre 2016 à 17 h 41 min

  18. @nnie54

    J’aime les poèmes et le tien me plaît.
    je sais que ce n’est pas facile de donner des démicaments aux animaux. Je donne la pilulle contraceptive à notre chatte et je lui glisse dans une friandise molle, pas de problème pour l’instant. Mais il y a des cachets bien plus gros qui donnent de la difficulté. J’espère que ça va beaucoup mieux pour Babouche….bisous.
    @nnie

    J'aime

    24 novembre 2016 à 18 h 36 min

  19. Tout à fait joli, ce poème Gisèle !
    Douce soirée,
    Bisous♥

    J'aime

    24 novembre 2016 à 19 h 47 min

  20. memeyoyo

    Très joli poème – Vivons un jour après l’autre – et profitons des beautés qu’ils nous offrent – Bonne soirée – Bisous

    J'aime

    24 novembre 2016 à 22 h 22 min

  21. Bonjour Jazzy à mon tour de découvrir ton blog, il est vraiment d’une grande douceur. Superbe cette photo qui accompagne ton texte !

    J'aime

    25 novembre 2016 à 0 h 07 min

  22. trezjosette2

    un bel hymne au matin Jazzy
    bonne journée j’espère que ta visite chez le véto c’est bien passée !

    J'aime

    25 novembre 2016 à 10 h 52 min

  23. tu as bien fait de le rééditer, aux heures noires de novembre, il est bon de célébrer la lumière. ton poème est très beau
    bises et belle fin de semaine

    J'aime

    25 novembre 2016 à 12 h 07 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s