Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

croqueurs de mots

Pour les croqueurs de mots Martine à la barre un clic sur le prénom et sur le logo.

Pour le début de roman : “c’est fini “  la promesse de l’aube de Romain Gary

Pour la fin de roman : “ cela peut arriver à n’importe qui “ petits regrets et grands mensonges de Liane Moriarty

P3250729

C’est fini . Erwan, Adrien , Fred,  leurs compagnes Brenda, Eilen et Flore disent adieu à la terre,  bonjour l’inconnu  . Ils le savaient qu’un jour ils seraient obligés de tenter l’expérience , ils se préparaient depuis des années déjà . Ils avaient mis au point leur plan ,  choisi leur vecteur de dématérialisation, des graines au pouvoir incroyable de télétransportation . Ils avaient opté pour un retour dans un passé sans conflit qui les protègerait de cette catastrophe nucléaire proche . Les gouvernements successifs des grandes puissances n’avaient jamais voulu stopper l’escalade de l’armement , les provocations n’engendraient que surenchère d’équipement . Chacun bien entendu montrant l’étendue de sa puissance nucléaire en organisant de gigantesques défilés pour impressionner son adversaire . C’est pourquoi juste avant que la guerre  ne soit engagée, ils avaient  avalé  le contenu des petits sacs  de graines  et l’espace temps s’était  soudain altéré .

Erwan est le premier à plonger dans cette spirale de distorsion spatiale  . Quelle drôle de sensation , une sorte de vertige sans fin , l’ écho d’une percussion métallique dans les oreilles , des flashs en continu devant les yeux . Puis un grand silence  laissant s’infiltrer l’angoisse dans le moindre centimètre carré de peau au point qu’il en frissonne  . Revenant de sa stupeur,  il écarquille les yeux , devant lui apparaissent  tour à tour Fred ,  Adrien, leurs compagnes et Brenda    sous une sorte d’immense parapluie  diffusant lumière et musique cosmique envoutante  , une version particulière de  Tangerine Dream  .

La surprise est totale quant à l’endroit où ils se trouvent ,  chacun s’interroge sur cet environnement plus qu’insolite .

“Vous reconnaissez  les lieux ? “ demande Erwan

“Non “répondent ils en chœur.   

Ils essayent de marcher mais une force invisible les plaque  au sol , impossible de s’aventurer au delà de la surface couverte par l’immense ombrelle . Qu’est ce qui a bien pu se passer pendant le transfert ,   ils auraient du revenir dans le passé  , c’est ce qui était prévu,   là,  visiblement ils sont   dans un  futur  dont ils ne maitrisent pas du tout les codes  .

Erwan demande à Fred :

“Quand tu as préparé les graines,   as – tu bien veillé  à ce qu’elles ne soient pas issues de plantes génétiquement modifiées ? “ 

“ Bien sur , pour qui me prends tu , pas question de risquer quoique ce soit avec une mutagénèse , non cela ne vient pas des graines “ répond Fred

“ Où les as  – tu entreposées  ? “ demande Adrien

“ Sur des étagères dans le cellier , pourquoi ? “

“ J’ai comme l’impression que nous ne sommes pas les seuls à les avoir mangées regarde , cette drôle de chenille , tu n’as pas enfermé les graines dans un bocal après le dessiccateur ? “

La mimique de Fred est des plus parlantes, non il a oublié, il les a juste mises dans un sachet comme de vulgaires semis de fleurs . Cette chenille et peut être d’autres bêtes ont pu s’infiltrer à l’intérieur , entrer  en contact avec elles et modifier une partie de  leurs propriétés.

“Non mais quel andouille ! tu te rends compte dans quel pétrin tu nous mets  là ? “ ne peut s’empêcher de dire Adrien

“ Et dire que tu maitrisais soit disant tout “ rajoute Erwan

Le ton monte , ils ne sont pas loin d’en venir aux mains quand Brenda s’en mêle

“ Mais arrêtez donc vos enfantillages , vous êtes pire que des gamins de 6 ans ! Fred et Adrien vous n’avez jamais eu  un moment d’inattention, commis une erreur  ?  Cela peut arriver à n’importe qui  . 

Oups

Publicités

14 Réponses

  1. Ah science-fiction pour l’heure mais un jour qui sait… quitter la terre pour une herbe plus verte, tes photos insolites remplissent leur mission… insolitement étrange… ,-) Merci Jazzy, bises

    J'aime

    17 avril 2017 à 0 h 24 min

  2. Tout à fait bien imagniné, Gisèle !
    Bravo et bonne semaine !
    Bisous♥

    J'aime

    17 avril 2017 à 4 h 19 min

  3. Florence

    Florence – Testé pour vous
    Bonjour…ce texte est d’actualité avec ce qui se passe en ce moment…Les USA, la Corée, la Russie..ça sent le roussi et je crois que nous sommes des millions, voire des milliards à espérer posséder un jour des graines qui nous feront retourner dans le passé…mais sans chenilles dans les sachets 😉
    Comment vas tu ? J’espère que c’est la pleine forme 😉 Je repars pour 1 semaine tenir compagnie à ma fille qui attend son 1er enfant 🙂 Naissance prévue pour début juillet alors nous allons faire les achats (lit, table à langer, etc etc)…je sens que je vais beaucoup m’amuser 😉
    A très très bientôt et passe de belles, de magnifiques journées 😉

    J'aime

    17 avril 2017 à 6 h 16 min

  4. Coucou me revoila apres une longue pause petites filles. J’ai aimé ton récit. Le passé n’est pas forcément plus réjouissant que l’avenir même si avec certains fous qui gouvernent certaines grandes puissances mondiales il peut nous faire peur. Que la France soit préservée de tels dictateurs fous. Elle n’est pas à l’abri si l’on voit certains qui se présentent à l’élection. Bisous.

    J'aime

    17 avril 2017 à 7 h 39 min

  5. ocgall

    Bonjour d’Angers … (ville où il fait bon vivre) …
    Oui ! Cela peut arriver à n’importe qui ! …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …
    Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs et des voleurs n’est pas victime mais complice ! … G.Orwell

    J'aime

    17 avril 2017 à 7 h 50 min

  6. Ah oui, sauf que là, l’erreur risque de leur être préjudiciable.

    J'aime

    17 avril 2017 à 9 h 46 min

  7. Une histoire captivante pour ce défi, Jazzy. Un grand bravo.
    Bises et bon début de semaine

    J'aime

    17 avril 2017 à 10 h 08 min

  8. Superbe texte, cela pourrait être le début d’un roman( j’espère une suite) quand aux photos, elles s’intègrent parfaitement au récit

    J'aime

    17 avril 2017 à 10 h 47 min

  9. Très joli texte…bonne journée…Bises amicales

    J'aime

    17 avril 2017 à 11 h 05 min

  10. covixlyon

    Bonjour,
    Bien imaginé et imagé, un défi relevé de hautes mains.
    Bon lundi de p^ques
    Bises

    J'aime

    17 avril 2017 à 14 h 18 min

  11. mireille du sablon

    …quelle imagination mais il est vrai que la nouvelle exposition du CPM nous fait voyager…
    Gros bisous du jour de Mireille du sablon

    J'aime

    17 avril 2017 à 16 h 52 min

  12. trezjosette2

    pas de panique les filles sont plus aptes à la ruse pour les sortir de là…
    bravo Jazzy j’aime tes photos et ta « transmutation » !

    J'aime

    18 avril 2017 à 16 h 05 min

  13. la vie c’est ça, pas le perfection … j’ai bien souri .. et avec notre centrale à problème pas très loin d’ici, on devrait préparer de petites graines. Bises et merci pour ta visite. Dans ce beau salon Charlemagne, c’est Philippe Claudel qui était venu faire une conférence … quelqu’un de sympathique … bises et couvre-toi bien.. glagla ce matin en sortant le chien.

    J'aime

    19 avril 2017 à 17 h 06 min

  14. Pingback: Défi 184 mené par Martine (Quai des rimes) : Vos participations!!! – le blog de la communauté des croqueurs de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s