Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Le tableau du samedi

Le tableau du samedi

Fardoise et  Lilou poursuivant le défi initié par Lady nous invitent au  tableau du samedi .

Nous continuons à prendre le rail pour ce samedi sous les conseils de Lilou .

Je vous propose  un rendez – vous sur les quais de la gare avec Solitude ( 1955 ) de Paul Delvaux .

)

Paul Delvaux Solitude

J’aime cette atmosphère nocturne lumineuse  avec cette pleine lune  inondant le quai . Le jeu des lignes et la perspective qui incitent  à l’évasion . La jeune femme semble happée dans sa contemplation du train , est – ce son imaginaire qui est ainsi représenté, son besoin d’évasion ou est – elle réellement sur ce quai, on peut se le demander tant l’onirisme envahit  les œuvres de Paul Delvaux.

Paul Delvaux est né le 23 septembre 1897 à Antheit en Belgique et mort le 20 juillet  1994 à Furnes .

Il est élevé dans la crainte du monde féminin par une mère autoritaire et possessive . Il poursuit ses études  à l’Académie royale des Beaux arts de Bruxelles réalisant d’abord des tableaux post impressionnistes puis expressionnistes puis  a la révélation du  surréalisme grâce à  Chirico . On le classe plutôt dans le réalisme magique proche des univers de Baltus et Willink .

Parmi les obsessions du peintre figurent des squelettes pleins de vie et des gares désertées avec leurs trains, symboles d’évasion.

À 88 ans, il a vu se réaliser un rêve d’enfance en obtenant le titre de chef de gare honoraire à Louvain-la-Neuve avec remise de l’authentique képi de la fonction, noir et rouge avec liseré doré .

Un clic ici  et vous plongerez dans cette atmosphère dédiée au monde ferroviaire, une exposition  à “train world “Bruxelles qui devait être passionnante . 

Paul Delvaux

La gare forestière 1960

23 Réponses

  1. L’homme qui aimait tant les trains… et puis les squelettes, deux univers, pour un coup de pinceau qui ne laisse indifférent, merci pour le tout, bises Jazzy

    J’aime

    31 octobre 2020 à 1 h 08 min

  2. Evelyne Mamazerty

    J’aime ce que je connais de ce peintre. Et de toi à moi je suis soulagée d’être capable de regarder ces tableaux sans que m’agressent violemment les souvenirs de mon… » accident ». Néanmoins je ne vais pas tenter d’analyser ces tableaux car j’y mettrais trop de ressentis personnels:solitude et angoisse.
    à Fontainebleau il y a deux gares dont une secrète où ne s’arrêtent que de très rares trains et seulement le dimanche,dans la forêt même,idéal pour les randonneurs. C’est peu connu, même des gens du coin et le 2 ème tableau m’y a tout de suite fait penser. Bon weekend Gisèle

    J’aime

    31 octobre 2020 à 4 h 34 min

  3. Plus jeune j’ai pris souvent le train pour aller chez mon frère à Dunkerque
    Il fallait changer à Paris
    J’avais la boule au ventre
    J’ai toujours été impressionnée par les gares mais avec un brin de peine en moi , c’est le lieu des joies mais aussi de grands chagrins
    C’est le lieu des gens pressés , et moi j’aime prendre mon temps , c’est le lieu des regards hagards et rivés sur des tableaux angoissants
    Mais cela dit tes tableaux interrogent, tout en étant fascinants
    Merci à toi Gisèle

    J’aime

    31 octobre 2020 à 7 h 01 min

  4. mireille du sablon

    … ces 2 tableaux me rendent un peu nostalgique, départ, arrivée, joie du retour, chagrin du départ…peu importe le sens…
    Bon w-end!
    Bises de Mireille du sablon

    J’aime

    31 octobre 2020 à 7 h 28 min

  5. ANNE GUILLARD

    C’est un excellent choix et pour moi une très belle découverte Jazzy.
    Merci pour les deux tableaux présentés, ton ressenti quant au premier qui est vraiment superbe, et les informations concernant cet artiste peintre.
    Bises et bon samedi

    J’aime

    31 octobre 2020 à 7 h 42 min

  6. Bonjour d’Angers, !
    Eeeeeeeeu ! Non ! Ça ne me branche pas !
    Bonne journée … Amicalement … Claude

    J’aime

    31 octobre 2020 à 9 h 12 min

  7. cette toile nous avait été proposé je ne sais plus dans quel atelier d’écriture et j’avais découvert Paul Delvaux. J’aimme beaucoup cette toile car elle m’avait inspirée un texte que j’avais eu plaisir à écrire.
    Nous voilà re confinés. Le temps pour nous de nous cultiver car en ce moment, j’ai l’impression que les artistes sont punis.
    avec le sourire et bises

    J’aime

    31 octobre 2020 à 10 h 07 min

  8. top ces tableaux
    bises bonne journée

    J’aime

    31 octobre 2020 à 10 h 15 min

  9. Merci pour ces deux tableaux
    bonne journée à vous Gisèle

    J’aime

    31 octobre 2020 à 10 h 49 min

  10. Claudie Boucaux

    Les quais de gare me laissent toujours un peu de tristesse, celle des séparations mais ce tableaue st plus loyeux avec la luminosité, bon choix.
    Bon week-end;

    J’aime

    31 octobre 2020 à 11 h 01 min

  11. Bonjour Gisèle , si j’aime bien ton billet bien illustré comme toujours , je n’aime pas les gares, quand j’attends quelqu’un j’angoisse , quand je prends le train j’angoisse aussi, pas trop normale « la Marie » avec cette angoisse permanente. Bisous et bon après-midi MTH

    J’aime

    31 octobre 2020 à 13 h 41 min

  12. 2 tableaux superbes ! J’aime les trains et l’ambiance des gares alors cela ne peut que me plaire.
    Bisous du jour

    J’aime

    31 octobre 2020 à 14 h 59 min

  13. Les deux sont joli bien que je préfère le 1 tant les couleurs sont structurées…..Bisous merci pour les explications avec.

    J’aime

    31 octobre 2020 à 15 h 35 min

  14. Deux jolis tableaux que tu nous montre aujourd’hui jazzy.. De ce peintre qui aime tant les trains..
    Doux week-end Bise.

    J’aime

    31 octobre 2020 à 15 h 50 min

  15. Désolée pour les blogs eklablog je n’arrive pas pour le moment à vous rendre visite , impossibilité d’ouvrir la page du site .

    J’aime

    31 octobre 2020 à 16 h 33 min

  16. monicacecile

    bonsoir
    deux beaux tableaux modernes
    j ai toujours été impressionnée par les gares et je suis malade dans le TGV , donc je ne vais pas souvent en train
    merci pour ces deux beaux choix
    kénavo

    J’aime

    31 octobre 2020 à 17 h 45 min

  17. genevieve Maubon

    Je découvre ce peintre….. ces tableaux me parlent, je suis fille de cheminot !!! merci pour ta belle présentation !
    Bises,
    Geneviève

    J’aime

    31 octobre 2020 à 20 h 08 min

  18. trezjosette2

    j’aime bien cet artiste ces toiles interrogent le public il y a une impression de calme et soudain l’angoisse surgit !

    J’aime

    31 octobre 2020 à 20 h 10 min

  19. durgalola

    Magnifique tableau.
    Cela donne envie de voyager. Bises

    J’aime

    31 octobre 2020 à 20 h 37 min

  20. covixlyon

    Bonsoir,
    Nul n’ignore que le train nous transporte d’un point à un autre, mais aussi dans nos rêves et ici le rêve se concrétise par des représentations d’évasion, la féminisation du rail, une oeuvre que j’aime bien et que je découvre.
    Bonne soirée
    Bises

    J’aime

    31 octobre 2020 à 22 h 03 min

  21. Bonjour Gisèle,
    Super, ton choix !!!
    Bravo et bon dimanche !
    Bises ❤

    J’aime

    1 novembre 2020 à 4 h 31 min

  22. Jolis tableau et belle année 1960 puisque c’est la mienne ! bon dimanche

    J’aime

    1 novembre 2020 à 8 h 49 min

  23. Quichottine

    J’ai revu avec plaisir le tableau de Delvaux…
    Emma l’avait proposé pour un atelier de Miletune, en 2012.
    http://miletune.over-blog.com/article-sujet-2e-quinzaine-de-juin-106919224.html
    J’aime énormément.

    J’aime

    9 novembre 2020 à 8 h 39 min

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s