Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Verlaine …..

 

Pour le jeudi poésie des croqueurs de mots un clic sur le logo si vous voulez participer

P4200104

V erlaine d’ardoise et de pluie, fragile comme un coquelicot dans le brouillard 

E      tes vous retourné herser, rouler et faucher les mots de vos prés buvards

R  evivre la bonne chanson quand le soleil du matin doucement chauffe et dore

L        es        seigles       et     les        blés       tout      humides            encore

A        ujourd’hui        vibre      toujours     l’air   des   romances   sans  paroles

I                                      l  bruisse  d’aquarelles  et  de  sagesse  un  peu folle

N                   ous    y  plongeons  notre  âme  au  crépuscule  du  soir  mystique

E    n   promenade   sentimentale   et    soleils    couchants         fantastiques .

*

IMGP5657

Livres:  “Verlaine d’ardoise et de pluie” de Guy Goffette

Claudel :”Verlaine : c’est fragile et allumé comme un coquelicot dans le brouillard “

œuvres de Verlaine : “la bonne chanson “

“ romances sans paroles “

“ aquarelles”

“sagesse”

“ crépuscule du soir mystique “

“ promenade sentimentale”

“soleils couchants”

“ le soleil du matin chauffe doucement et dore les seigles et les blés tout humides encore “

 

Publicités

16 Réponses

  1. Bonjour Gisèle que ces mots sont beaux et tes photos magnifiques , un superbe billet Bisous et bonne journée, j’espère que la valse des aller et retour à la déchetterie sont finis. MTH

    J'aime

    5 mai 2016 à 9 h 28 min

  2. Très bonne idée de bâtir ton acrostiche sur Verlaine avec des titres de ses poèmes. C’est très réussi. Bravo. BIses

    J'aime

    5 mai 2016 à 9 h 41 min

  3. ocgall

    Bonjour …
    Je pense à ma fin de vie … puis j’oublie …

    Les sanglots longs des violons de l’automne, blessent mon cœur d’une langueur monotone.
    Tout suffocant et blême, quand sonne l’heure, Je me souviens des jours anciens et je pleure
    Et je m’en vais au vent mauvais qui m’emporte deçà, delà pareil à la feuille morte et je m’en vais au vent mauvais …
    Qui m’emporte …
    Bonne journée … Amicalement … Claude

    NB : Mes archives restent là : http://les-mauges-en-anjou.eklablog.com/

    J'aime

    5 mai 2016 à 10 h 01 min

  4. Joli Jazzy, et bel exercice. Innovant de placer le titre de poème de Verlaine et d’œuvre l’ayant cité.
    Je prends mon W-E, mais les articles seront programmés.
    Bises et bon jeudi – ZAZA.

    J'aime

    5 mai 2016 à 10 h 11 min

  5. Merci Jazzy, je suis loin d’avoir lu tout Verlaine… un grand de l’écriture ! Belle journée, bises

    J'aime

    5 mai 2016 à 10 h 21 min

  6. de très beaux mots et de superbes photos…bonne journée…bises

    J'aime

    5 mai 2016 à 10 h 21 min

  7. Bonjour Jazzy,

    Génial ! Verlaine en acrostiche avec des titres de l’auteur et de plus illustré
    de façon magnifique. BRAVO !

    Bises bien amicale.

    Henri.

    J'aime

    5 mai 2016 à 10 h 32 min

  8. Ce n’est pas évident d’écrire un poème avec les titres d’autres poèmes, tu as parfaitement réussi et la seconde photo est magnifique, bravo 🙂

    J'aime

    5 mai 2016 à 10 h 34 min

  9. En effet, c’est un soleil couchant fantastique. Bravo pour ce poème construit parfaitement avec tous ces mots.
    Très bonne journée et à bientôt !
    Gros bisous

    J'aime

    5 mai 2016 à 11 h 16 min

  10. Bravo… tu as donner du sens avec en prime un voyage d’un poème à l’autre 😀
    Et rappeler les voyages initiés par Verlaine dans des paysages qui sont autant de sensations, d’hallucinations, de souvenirs, des paysages crépusculaire… la dernière photo fait écho !
    Belle journée

    J'aime

    5 mai 2016 à 11 h 23 min

  11. Superbe et bien pensé Gisèle, que cet acrostiche mémoire de Verlaine ! Bravo et bonne poursuite de ce jeudi ! J’♥ beaucoup !
    Bisous♥

    J'aime

    5 mai 2016 à 16 h 30 min

  12. Bonsoir,
    belle mise en valeur des poèmes délaine.
    À lire et relire sans modérationn.
    Bonne fin de semaine
    Bises

    J'aime

    5 mai 2016 à 19 h 29 min

  13. Belle façon de rendre hommage à Verlaine.
    J’aurais été incapable d’en faire autant . Il faut admettre que ce n’est pas mon poète préféré. de lui, je me souviens avoir appris « Chanson d’automne » dont certains vers furent rendus célèbres par le débarquement en Normandie et de  » Il pleure dans mon coeur ».
    Je préfère de loin Baudelaire et Rimbaud qui m’ont toujours fait vibrer plus que Verlaine au même titre que Hugo et Leconte de Lisle ou de Heredia.

    J'aime

    6 mai 2016 à 1 h 34 min

  14. bel hommage à Verlaine. Une dentelle qui ressemble à ses vers bises et belle fin de semaine

    J'aime

    6 mai 2016 à 9 h 53 min

  15. trezjosette2

    Verlaine bien sur… nous avons touts en têtes des souvenirs si prégnants…
    bonne journée Gisèle, j’espère que tu passeras un bon WE

    J'aime

    6 mai 2016 à 10 h 08 min

  16. respir57

    merci pour ta participation … et comme toi, chère Messine, j’ai choisi Verlaine.
    Bises

    J'aime

    6 mai 2016 à 22 h 21 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s