Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “lumière

Si ton âme est …..

 

Défi écriture no 71 .

Pour l’atelier 92 de Ghislaine un clic sur le logo

Les mots sont : reflets, matin, bord, chapeau, brise, jouer, mettre, emmener

ou le thème " couleur ".

P4010670

Si ton âme est chagrin

Qu’ au   bord  des  larmes

Tu   te   lèves  chaque   matin

Mets   un   chapeau sur  tes   alarmes

Elles se jouent de toi et ne sont que les reflets

Infidèles  d’un miroir  que  la brise du temps  a  bosselé

T’emmenant sur des chemins de traverses qui n’ont plus aucun charme.

Laisse entrer le vert de la forêt   dans ton ciel gris chafouin

Réchauffe toi au jaune soleil des fleurs de ton  jardin

Berce  toi  des  mots bleus  loin du  vacarme

Ouvre  ta  porte à  l’ambre  lumière

Alors finira l’angoisse blanche

de tout ce qui flanche 

Et désespère

 

 

       

 

 


à la nuit tombée

LE PETIT JEU DE LETTRES 192-

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau .

Le mot à trouver prosopopée : figure de style consistant à faire parler un animal, une personne absente, un mort , un être inanimé .

PB173547

Cette fois ci Perlin pinpin ne sera pas votre préposé à la narration , pas de prosopopée pour ce dimanche. Je ne suis pas opposée à lui laisser les rênes de temps à autre pour  les billets, mais là, nous  nous rendons au centre ville et je crains  fort que cela ne soit pas de tout repos pour le lapinou, mieux vaut pour lui les orées des bois.   Je vous propose donc de me suivre  à la nuit tombée quand la magie des lumières opère.  La première à se poser devant nous est celle de notre cathédrale, bien campée sur ses fondations pour dominer la ville . Puis bientôt nous découvrons en arrivant place d’Armes ,  la grande roue espérant attirer par ces feux stroboscopiques un grand nombre de passants .

PB173549

Mais cette fois ci je ne vous invite pas à entrer dans une des cabines mais à pousser la porte de la cathédrale .

PB173566

Surprise, seules quelques lueurs éclairent  la nef, celles des bougies et de quelques  suspensions . Les vitraux eux semblent s’enflammer au passage de la grande roue  comme vous  le remarquez sur cette vidéo.

Comme si le mystère envahissait d’un seul coup cet édifice, chaque voute semble différente,

PB173567

de quelque côté que le regard se tourne les repères changent et l’obscurité révèle un tout autre aspect de la nef et de ses vitraux  .

PB173564

Parfois les ogives prennent des formes bizarres sous cet éclairage particulier, on s’attendrait presque à ce que ce personnage révélé tienne des propos inquiétants, vous ne trouvez pas ?

PB173570

Tout ce que je vois n’est pas sans me rappeler le vertige des sens perçu dans les tableaux de l’exposition du centre Pompidou , vertige qui trouble les repères du jour et qui nous permet d’étranges rencontres .